pexels-negative-space-34123%20(bnw)_edit

nouvelles

La vie sociale à l'ère de la distanciation sociale

Parfois la vie peut se montrer ardue. Parfois, elle est ardue pour nous tous, au même moment. Au bout du compte, nous devons tous restez solidaires et franchir cette épreuve à l’unisson. Découvrez l'opinion de notre Gestionnaire - Support à ce sujet.

Nous sommes tous dans le même bateau

 

Nous avons l’impression que tout cela dure depuis toujours. En fait, c’est possible que ce soit le cas. La mémoire à long terme n’est plus ce qu’elle était ces jours-ci. Je suis certain que vous êtes tous aussi « saturés » que moi de lire des messages traitant de la pandémie ou du coronavirus, que ce soit par courriel, sur Facebook, dans les mises à jour des politiciens, et j’en passe!

Je me questionnais à savoir comment je pourrais écrire un article qui couvrirait la crise mondiale actuelle, en faisant un lien direct avec mon travail. C’est alors que l’idée m’a frappée de plein fouet… JE SUIS À RISQUE À CAUSE DE MON ÂGE! Oui…en fait… je ne suis pas si vieux que ça. 44 ans n’est pas vieux (ma réponse peut variée en fonction de la journée à laquelle vous me posez la question). Ce que je veux dire au fond, c’est que j’aime les choses qui ont connu un essor dans ma génération : le Hard Rock, les films d’aventures, les sitcoms (les vraies bonnes sitcoms comme Cheers et Golden Girls), et la facilité à communiquer avec les gens. Vous souvenez-vous de cette habilité? Vous souvenez-vous VRAIMENT de ça? Texter ne compte pas dans le type de communication auquel je fais allusion.

 

Voici le lien avec mon travail, en fait, je crois…

 

Nous avons évolué exponentiellement comme société grâce à la technologie. Nos « centres d’appels » d’autrefois ont été rebaptisés « centre de contacts clients ». Nous pouvons utiliser le téléphone, les courriels, le clavardage, la messagerie texte, les publications sur les médias sociaux, en faisant des prédictions d’interactions, en utilisant l’analyse des données, et plus encore.

 

Nous n’avons toutefois pas été en mesure de prédire et d’expliquer la raison de faire autant de réserves de papiers de toilettes… Nous avons cependant compris et entamer le pas vers la quarantaine préventive. Nous pouvons facilement imaginer que ce mot sera ajouté très bientôt dans le dictionnaire Larousse au courant de l’année.

Avec cette quarantaine préventive, la seule chose que nous pouvons affirmer est qu’en temps de crise comme celle que nous vivons, nous avons besoin de parler plus que jamais avec des personnes. Parler avec notre famille, nos amis, nos employés du support, les consultants dans le domaine de la santé, etc.

 

La province de Québec a déployé une ligne téléphonique d’urgence gratuite pour les québécois, afin que la population soit en mesure de communiquer avec des professionnels de la santé. Rapidement, ces lignes ont été inondées d’appels. Le temps d’attente en ligne s’élève fréquemment à plus des 4 heures. Ce n’est pas la faute des centres d’app… des centres de contacts clients, devrais-je plutôt dire. Nous ne pouvions pas prédire que d’une seconde à l’autre, nous aurions besoin de 50 agents supplémentaires. Tout ce que je voulais dire au fond, c’est que lorsque les choses dérapent, la technologie peut aider. En revanche, plus souvent qu’autrement, les besoins de base de l’humain surgissent et reposent forcément dans l’interaction sociale.

Nous en sortirons plus forts

 

En résumé, ce que j’essaye de vous rappeler est qu’il ne faut pas mettre de côté et négliger le besoin de base d’avoir des agents disponibles à répondre aux demandes des clients. Il semble facile de miser sur la technologie pour retirer les interactions humaines (et oui, je te pointe du doigt l’entreprise qui retire les caissiers pour faire place à des comptoirs libre-service).

 

Avec cette pandémie, plus personne n’a envi de toucher à ces terminaux qui ont forcément été touchés par une tonne de mains infectées. Lorsqu’une pandémie nous frappe, les humains veulent se parler et se faire rassurer. La vie sociale prend alors tout son sens à l’ère où la distanciation sociale est à prioriser.

L’humain compte. Restez prudent, mais surtout, en santé.

Parlez-nous de vos besoins / projets

+1 877.743.8474

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube

© i3vision 2020